A PROPOS

IMGP1250

Une autre tentative de macaronage qui s’avère très bonne. Cela faisait un petit moment que je n’en ai pas refait depuis mes derniers macarons au chocolat. Que dire de plus que c’est toujours un immense plaisir de déguster ces propres macarons.

Histoire

Le macaron apparaît en Europe au Moyen ége o il va se diversifier et trouver de nouvelles saveurs et formes. D’Italie, il passe en France à la Renaissance. Toutefois, il n’est bizarrement pas mentionné dans le Traité des confitures et fardements publié par Nostradamus en 1552.
On trouve des écrits qui présentent la recette du macaron sous le nom de Louzieh d’une confiserie omeyyade qui l’offrit au calife Uthmandu au XVe siècle en Syrie.
Au Moyen ége, le ê macaron désignait deux produits différents : le gâteau, mais aussi un potage avec des éléments en farine qu’on mangeait avec du fromage frappé, de la cannelle et du safran aliment et qu’on appelle ê macaroni qu’à partir du XVIIe siècle, d’o la difficulté de savoir parfois à quel produits les sources historiques font référence.
En Lorraine, le macaron est apparu sous l’égide des Dames du Saint-Sacrement, dans une recette tenue secrète depuis le XVIIIe siècle. La recette des macarons de Boulay est apparue en 1854. Ces macarons perpétuent la recette initiale et présentent la particularité d’être à cro te dure et à intérieur fondant.
Au Pays basque, à Saint-Jean-de-Luz, le macaron est apparu sous l’égide d’un pâtissier, M. Adam, qui en offrit en 1660 à Louis XIV pour son mariage. Depuis lors, les descendants du pâtissier perpétuent la tradition. Ces macarons sont issus d’un choix rigoureux de matières premières de qualité, amandes Valencia et Marcona, et sélectionnées par les soins de Jean-Pierre Telleria dans la Province de Reus (Espagne). Ils sont fabriqués manuellement et quotidiennement.
La création du macaron parisien, composé de deux gâteaux ressemblant à des macarons accolés et garnis de ganache, est revendiquée par le pâtissier Pierre Desfontaines, petit fils de Louis Ernest Ladurée au début du XXe siècle. Cette nouvelle présentation sucrée et parfumée n’a que peu de rapport avec les macarons lorrains au parfum d’amande, à la cro te croquante et fondants à l’intérieur.
(source wikipédia)

Pour 12 macaronsIMGP1249
Préparation : 20 mn
Cuisson : 12 mn

Ingrédients pour les macarons :

– 75 g d’amandes en poudre
– 100 g de sucre glace
– Colorant vert en poudre
– 2 blancs d’oeufs
– 40 g de sucre en poudre

Ingrédients pour la ganache :

– Lemon curd

Préparation des macarons :

Préchauffez le four à 150
Dans un saladier, montez les blancs en neige et lorsqu’ils commencent à former des pics, incorporez petit à petit le sucre en poudre.
Mixez les amandes en poudre et le sucre glace ensemble, les mettre dans une passoire puis les tamisez ensemble au-dessus des blancs en neige.
Soulevez délicatement la préparation à l’aide d’une spatule souple, jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux et brillant. Ajoutez le colorant vert en poudre (une pincée). Mélangez délicatement.
Mettre la préparation dans une poche à douille et formez 24 petit macarons à la grosseur d’une noix sur une feuille de papier sulfurisé, en les espaçant suffisamment car ils vont s’étaler à la cuisson. Laissez crouter les macarons 15 à 20 mn.
Enfournez à mi-hauteur et laissez cuire 12 minutes.
Les laissez refroidir.
Accolez les macarons deux par deux avec la ganache, une cuillère de lemon curd ou plus, c’est selon le gout.
Les gardez au frais jusqu’au moment de servir.

IMGP1257IMGP1258

Imprimer la recette

J'espère que la recette MACARONS AU LEMON CURD vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS