A PROPOS

IMGP1836

Ben oui, ca m’arrive de faire des flops. J’ai décidé de publier ce soufflé qui ne voulait absolument pas monter et qui voulait rester co te que co te une crème parce qu’il était bon, pas calorique et peu sucré. Juste ce qu’il faut. Je vais le refaire un de ces jours juste pour lui montrer que ce n’est pas lui qui commande mais c’est Paprikas. Et si je lui donne l’ordre de ressembler à un soufflé, il faut qu’il s’exécute et qu’il ne ramène pas sa crème à chaque fois.
Non mais …… c’est quoi ces manières !!!!

Histoire

L’oranger est un petit arbre du groupe des agrumes, cultivé dans les pays méditerranéens et dans les régions chaudes. Son fruit est rond à peau orange, parfois veinée de rouge, dont la pulpe juteuse et acidulée, est divisée en quartiers, avec ou sans pépins…
On a retrouvé la trace d’orangers datant de 2200 ans avant notre ère en Chine. Mais pour certains, les fameuses "pommes d’or" du jardin des Hespérides, n’étaient autres… que des oranges, ou plus exactement des bigarades (oranges amères).
En Afrique du Nord, la culture de l’oranger remonte au début de notre ère, mais, l’orange douce, telle que nous les consommons aujourd’hui, a été introduite en Europe au XVème siècle par les marchands génois et portugais qui l’introduisirent aussi en Amérique. Des abris spéciaux ont été construits pour produire dans nos régions ce fruit du soleil, comme l’Orangerie du château de Versailles que l’on peut visiter.
Jusqu’au début du XXème siècle, l’orange est restée un fruit rare que l’on offrait aux enfants à Noël. Robespierre fut traité de "sybarite" (personne menant une vie facile et voluptueuse) parce qu’il se faisait servir des pyramides d’oranges.

Pour 2 personnes
Préparation : 30 mn
Cuisson : 12 mn

Ingrédients :IMGP1839

– 80 g de cacao en poudre non sucré
– 1 cuillère à soupe de beurre
– 1 cuillère à soupe de sucre
– 210 ml de jus d’orange fraîchement pressé
– 1 cuillère à soupe de miel
– 2 oeufs
– Le zeste d’une orange
– 1 cuillère à soupe de noix de coco râpée

Préparation :

Préchauffez le four à 200 . Beurrez 2 ramequins en verre.
Faites fondre au bain-marie le cacao avec 1 cuillère à soupe de beurre dans le jus d’orange, le sucre et le miel. Retirez du feu.
Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Ajoutez les jaunes un à un au cacao en mélangeant chaque fois. Travaillez avec une spatule en bois. Ajoutez un zeste d’orange et mélangez.
Montez les blancs en neige ferme et les incorporez délicatement à la préparation.
Remplir les ramequins, lissez le dessus et cuire au four pendant 12 min.
A la sortie du four, saupoudrez de noix de coco.

IMG_3115

Imprimer la recette

J'espère que la recette LE SOUFFLE AU CHOCOLAT-ORANGE QUI VOULAIT RESTER UNE CREME vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS