A PROPOS

IMGP1819

Cette recette convient parfaitement pour une mise en bouche dans des petits verres ou bien en entrée dans des coquets ramequins. C’est selon l’envie et selon le menu proposé. J’ai déniché ce velouté dans ce livre qui est tout à fait étonnant, il propose des apéritifs dinatoires sous forme de mises en bouche, c’est plein de couleur, d’ingrédients simples et étonnants. Personnellement, j’ai adoré et je compte bien vous proposer d’autres recettes de ce livre.

Histoire

Cultivé depuis plusieurs milliers d’années, l’ail est originaire d’Asie centrale. Au fil du temps, les civilisations se sont succédées et l’ont toutes autant apprécié : les Egyptiens l’incluaient dans la ration quotidienne des esclaves des pyramides afin de leur donner puissance et ténacité. Les Romains, eux, le consommaient lors de leur petit-déjeuner, frotté sur du pain.
Quant aux Gaulois, ils en étaient également très friands. Depuis, il fait partie intégrante de la gastronomie française. Henri IV, lui-même, l’appréciait tant qu’il en fit l’un des ingrédients sa fameuse recette de poule au pot. C’est au Moyen Age que la légende de l’ail "chasseur de vampires" prend sa source. Les enfants, à cette époque, mettaient autour de leur cou des tresses d’ail qui devaient les protéger des sorcières. Aujourd’hui, c’est un grand classique des films d’épouvante.
Cultivé partout dans le monde, et notamment en Chine, premier producteur mondial, aux Etats-Unis (Californie), ainsi qu’en Espagne, l’ail se décline en plus de 700 variétés. En France, c’est avant tout dans le Midi que la production bat son plein. Les variétés se distinguent en fonction de la période de plantation. On trouve ainsi :
– l’ail d’automne : récolté en juin et juillet, il est encore gorgé d’eau ; c’est l’ail nouveau.
– l’ail d’hiver : récolté parfaitement m r, on le fait sécher avant de le stocker et de le commercialiser, d’ao t à avril. Il se décline de l’ivoire au violet, selon la région d’o il provient.
A noter enfin que l’ail rose de Lautrec, conditionné en grappe, bénéficie d’un label régional.

Pour 4 personnesIMGP1817
Préparation : 20 mn
Cuisson : 15 mn

Ingrédients :

– 100 g de petits pois écossés
– 15 cl de bouillon de volaille
– 2 cuillères à soupe de crème fraîche
– 4 tranches de bacon
– 2 tranches de pain de campagne
– 2 gousses d’ail
– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Préparation :

Versez les petits pois et le bouillon de volaille dans une casserole et portez à ébullition. Laissez cuire 15 mn.
Mixer les petits pois puis ajoutez la crème fraîche. Mélangez et maintenir au chaud.
Coupez les tranches de bacon en petits morceaux et les faire griller à sec dans une poêle. Retirez quand les morceaux deviennent croustillants.
Coupez les tranches de pain de campagne en petits dés. Epluchez l’ail et écrasez les gousses avec un presse-ail. Faites chauffer l’huile d’olive à feu moyen dans une poêle ; mélangez et laissez cuire 5 mn en remuant, jusqu’à ce que les cro tons soient dorés.
Servir le velouté de petits pois dans des petits ramequins de table ou des petits verres avec quelques morceaux de bacon grillé et des petits cro tons à l’ail.
Je n’ai pas salé le velouté car je trouve qu’il l’est assez avec le bouillon et le bacon.

IMGP1820

Imprimer la recette

J'espère que la recette VELOUTE DE PETITS POIS AU BACON ET PETITS CROUTONS vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS