A PROPOS

IMG_2238

Avant-hier, Mamina m’a tellement donné envie avec sa recette aux Saint-Jacques que je me suis lancée tout de suite à regarder mes archives de notes culinaires. C’est une ancienne recette dont je disposais et que je n’ai jamais testé.
Que dire de cette recette ? Qu’elle est gouteuse ? Eh bien oui elle est ! Qu’elle est parfumée ? 100 milles fois oui, surtout la crème qui accompagne les noix. Ah la la, le parfum du thym et du laurier l’ont tellement imprégner que mes papilles en tremblent jusqu’à maintenant.
Vous avez vu l’appellation de ma recette ? Ca fait tr
ès chic ! Je me la joue 🙂

Histoire

Le thym est originaire d’Europe méridionale, même si aujourd’hui, on le cultive un peu partout dans le monde. Il était très utilisé par les Etrusques et les Egyptiens qui s’en servaient pour embaumer leurs défunts. Son nom vient d’ailleurs du grec "thio" qui signifie "je parfume".
Dans la mythologie grecque, le thym est né d’une larme versé par Hélène lors de la Guerre de Troie et transformé par les Dieux en plante bénie. Voilà pourquoi il symbolisait le courage et qu’on le faisait br ler tel de l’encens lors de cérémonies dans les temples de la Grèce Antique. Il était alors également apprécié pour son parfum stimulant dans le bain ou en "eau-de-toilette".
Les Romains, eux aussi, l’affectionnaient particulièrement. Ils en emplissaient leurs couches pour jouir d’un meilleur sommeil. La coutume qui, aujourd’hui encore, veut qu’une branche de thym glissée dans son oreiller permet de s’endormir, en est directement héritée.
Reconnu et fortement plébiscité pour ses propriétés médicinales, ce n’est qu’à partir du 16ème siècle que le thym est devenu l’emblème de la cuisine provençale. C’est, en effet, dans le Sud-est de la France que le thym pousse spontanément, sur les collines arides de la garrigue, o il nourrit les lapins et les chèvres. Là, on lui donne le joli nom de "farigoule".

Pour 4 personnes
Préparation : 25 mn
Cuisson : 20 mn

Ingrédients :

– 12 noix de Saint-Jacques
– 3 tranches de jambon Serrano
– 2 courgettes
– 1/2 litre de crème liquide
– 300 g de lard
– 1 gousse d’ail
– Huile d’olive
– Beurre
– 1 branche de thym
– 1 branche de laurier
– Sel
– Poivre

Préparation :

Préparez vos ingrédients. Coupez le lard en dés et épluchez la gousse d’ail.
Faites chauffer la crème liquide avec les dés de lard, la gousse d’ail, le thym, le laurier, salez et poivrez.
Portez à ébullition 5 mn.
Puis, retirez du feu et couvrez la casserole d’un film alimentaire afin que la crème infuse.
Pendant ce temps, détaillez les courgettes en julienne.
Puis faites-les cuire dans l’eau bouillante salée pendant 6mn. Egouttez-les bien.
Dans une sauteuse, faites fondre du beurre et ajoutez-y les courgettes, laissez-les fondre tout doucement.
Pendant ce temps, détaillez les tranches de Serrano en 4 morceaux et entourez les noix de Saint-Jacques de ces tranches.
Faites chauffer les noix de Saint-Jacques dans l’huile d’olive chaude.
Faites-les dorer de chaque c té en les manipulant avec précaution. Réservez-les au chaud.
Otez le thym et le laurier de la crème infusée et émulsionnez-la au mixer puis passez-la au chinois pour ter l’excédent de lardons.
Remettez la crème sur le feu et faites-la réduire doucement. Puis émulsionnez-la de nouveau.
Mettez les courgettes dans des assiettes de service, disposez les noix de Saint-Jacques sur des piques à brochettes et déposez-les sur les courgettes. Ajoutez de la crème tout autour.

IMG_2233

J'espère que la recette BROCHETTES DE SAINT-JACQUES EMBEURREES DE JAMBON SERRANO SUR LIT DE COURGETTE ET CREME AU LARD vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS