A PROPOS

IMGP0863

Dernièrement Clairechen a proposé un nouveau jeu qui consiste à lui préparer une recette de notre enfance. Sincèrement j’en ai plusieurs. Ma maman étant un cordon bleu, elle nous gâtait tellement bien quand on était petit (et c’est toujours le cas). J’ai choisi la recette de ses brochettes qui me rappelle des bons souvenirs d’enfance à chaque fois que je les prépare. Ca me rappelle le grand soleil lumineux et intense, l’océan, l’hospitalité, les olives marinées, les chants d’oiseau et les cris d’enfants. Eh oui, toute cette nostalgie vagabonde et chatouille mes narines à chaque fois que je fais griller et déguster ces brochettes.
C’est une occasion aussi pour dire à ma maman "Je t’aime".

Et  je voulais aussi faire des gros bisous à Minouchka, Miss Tiny et Mimosa pour les quelques moments passer avec elles Mardi. C’était une très agréable rencontre et un plaisir d’avoir papoter de cuisine et autres.

Etymologie sur le cumin

Selon la Bible, les graines de cumin avaient tant de valeur médicinale qu’on pouvait les monnayer en paiement de dettes. On retrouve son r le économique et médical dans les écrits provenant des médecins égyptiens, des scribes attitrés aux palais en Grèce, plus de mille ans avant Jésus-Christ. Plus tard, il entre dans le répertoire des plantes dans les monastères de l’époque médiévale.

Sa saveur est si forte que les Romains le substituait au poivre.
Dans l’lnde impudique des Maharajahs, les femmes du harem se réunissent pour fumer. Après avoir placé la feuille de bétel fraîche, encore humide, sur ses genoux, chaque femme retire des plis de son sari une cassette métallique très plate, compartimentée et renfermant des clochettes de cardamome, des clous de girofle et des grains verts de cumin. Chacune saupoudre une pincée d’épices, ajoute d’autres ingrédients, voire mince et fine feuille d’argent ou d’or, replie la feuille et l’insère sous la joue. Elle salive, déglutit, crache, béatement recueillie en marquant une certaine solennité dans tous les gestes dictés par une tradition millénaire. Dans les magasins, en attendant que l’on vous propose la marchandise étalée en vitrine, on vous passe des graines de cumin que l’on grignote, sur un épais matelas o s’assoient les clients ordinaires.

Au ler siècle avant Jésus-Christ, les Celtes vivant le long de la c te atlantique française avaient l’habitude de cuire leur poisson au cumin. Commune dans les jardins aux herbes de l’époque médiévale, cette plante ombellifère qui a envahi l’Europe de l’Est en même temps que les Romains, entre dans la composition du Kummel, soit cumin en allemand. (Source saveurs du monde)

Pour 3 à 4 personnes
Préparation : 20 mn
Repos : 2 h
Cuisson : 15 mn

Ingrédients :

– 500 g de viande de boeuf (ou d’agneau)
– 1 oignon finement haché
– 1/2 bouquet de persil plat finement haché
– 1 cuillère à café de paprika
– 2 cuillère à café de cumin
– 1 pointe de curcuma
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
– Poivre
– Sel

IMGP0857IMGP0858
 

Préparation :

Coupez la viande en gros dés.
Mettez la viande dans un saladier avec l’oignon, le persil, le piment, le cumin, le sel et l’huile.
Malaxez l’ensemble à la main et laisser mariner 2 heures.
Enfilez les dès de viande dans des brochettes et faites griller sur un barbecue en les retournant. Servir chaud.
Ces brochettes s’accordent à merveille avec un thé à la menthe.

16199470_p

Imprimer la recette

J'espère que la recette LES BROCHETTES RECETTE DE MON ENFANCE vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS