A PROPOS

IMG_6829-1.jpg IMG_6778-2.jpg

La marque Jacquet a trouvé une idée ingénieuse en créant des bouchées croustillantes à farcir et qui sont sous formes de petites cuillères, un apéro qui se déguste en une où deux bouchées sans avoir à s’encombrer de cuillères vides ou de verrines après dégustation. Il n’y a plus de vaisselles à faire et en plus c’est bon puisque  les cuillères sont à base de pain, c’est croustillant et son goût neutre s’accomode à toute les farces ! Que demander de plus?!
Il y a une autre variation sous forme de tartelettes, c’est tout aussi mignon que les cuillères et on a un large choix de composition de farces. Je vais essayer de vous en présenter prochainement.

Vive les fêtes !! 🙂

Histoire
La fleur de sel existe depuis au moins aussi longtemps que le sel lui-même. Autrefois, elle ornait la table des rois. Au temps de la gabelle, seule la fleur de sel était exempte d’impôt.    
Des marais salants de Guérande aux salins de l’île de Noirmoutier, de Ré ou d’Aigues-Mortes, la fleur de sel trace son chemin.
Sa production est faible d’où son surnom de caviar du sel. Il faut en effet 1 tonne de gros sel pour obtenir 10 kg de fleur de sel.
Composée de cristaux blancs ou rose, fins et légers, elle doit sa couleur pure au fait de l’absence de contact avec le sol. Ces cristaux se forment au gré des vents à la surface des marais salants. Par très forte chaleur, ils s’agglomèrent en plaques pouvant couvrir la totalité de la surface du marais salant.
La moindre humidité, le moindre souffle de vent fait couler ces fragiles cristaux qui se transforment…en gros sel ! La fleur de sel est traditionnellement récoltée par les femmes de paludiers, manuellement à l’aide d’une longue pelle en bois plate (3 mètres !) appelée la lousse.
Si le temps est très sec, la récolte s’effectue tous les jours. A Aigues-Mortes, par exemple, elle a lieu de la fin juillet jusqu’au mois d’août. La cueillette du gros sel, elle, ne se fera qu’en septembre.

Pour 6 personnesCuillereD02
Préparation : 20 min
Cuisson : 20 min

Ingrédients :

– 2 Coings
– 50 cl d’eau
– 3 cuillères à soupe de sucre
– 1 petit bloc de foie gras de canard mi-cuit
– Fleur de sel
– Groseilles surgelées

Préparation :

Epluchez et retirez les pépins des coings. Les coupez en petits quartiers.
Faites cuire les coings dans une casserole avec l’eau et le sucre. Laissez cuire le tout jusqu’à ce que les morceaux de coings soient tendres et que l’eau s’évapore.
Passez les coings au mixeur pour éviter les morceaux et obtenir une purée mousseline.
Garnissez la cuillère Jacquet avec 1 cuillère à café de purée de coing. Placez le foie gras, découpé en dé.
Parsemez le foie gras de fleur de sel et déposer une groseille en touche finale.
Dégustez.

J'espère que la recette Cuillères apéritives Foie gras sur Purée de Coings vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS