A PROPOS

IMG_7149-1.jpg IMG_7163-2.jpg

Après le pain Brésilien et les buns au pavot et au sésame, je tombe sous le charme d’une autre recette du site de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie. J’ai choisi la recette de ses galettes qui ressemblent un peu et je dis juste un tout petit peu à la recette de la tarte au sucre.
Comme d’habitude, je n’ai vraiment rien à dire sur la fiabilité des recettes de ce site ! A chaque essai, je m’en sors haut la main sans rajout ni changement d’ingrédients ou de méthode de préparation ! Je crois que je vais finir par presque tout tester 🙂

 

Histoire

L’homme a toujours utilisé la levure, et ce bien avant de savoir écrire. Les Égyptiens l’utilisaient déjà pour fabriquer leur pain il y a cinq mille ans. Cependant, ils ignoraient le processus de fermentation et pour eux, cette réaction chimique relevait du miracle.
Auparavant, l’homme se contentait de préparations de céréales, bouillies ou galettes, comme élément de base de sa nourriture quotidienne.
Le pain est né le jour où l’homme s’est rendu compte qu’avec de la pâte fermentée naturellement on arrivait à faire lever les galettes, leur donner une saveur et une texture nouvelles.
Au premier siècle de notre ère, on raconte que les premiers pains gaulois et ibériques étaient réalisés en incorporant de l’écume de bière, c’est-à-dire la levure remontée à la surface du liquide pendant la fermentation de la bière. Cette méthode permettait non seulement d’accélérer la fermentation mais aussi d’améliorer le goût du pain et sa levée.

C’est en 1857 que Louis Pasteur prouve que la fermentation est engendrée par des organismes vivants. Il affirme que les agents responsables sont les levures. En perçant ainsi ses mystères, Pasteur démontre que la cellule de levure peut vivre avec ou sans oxygène.IMG_7155-3.jpg
C’est également grâce à Pasteur que l’on découvre que la levure contribue à la formation des arômes et des saveurs du pain.

Pour 10 Galettes
Préparation : 30 min
Repos : 2h30
Cuisson : 30 min

Ingrédients pour la pâte à brioche :

– 330 g de farine
– 100 g d’oeufs (2 petits)
– 12 g de levure du boulanger fraîche
– 133 g de beurre ramolli
– 50 g de sucre
– 10 cl de lait
– 5 g de sel

Ingrédients pour la garniture :

– 66 g de beurre
– 100 g de sucre semoule
– Quelques cuillères d’Absinthe (facultatif)

Préparation :

Dans un bol, faites dissoudre la levure dans le lait froid.
Dans un grand saladier, versez la farine, faites un puits et mettez au centre sucre, sel et oeufs. Ajoutez le lait avec la levure. Mélangez le tout, n’hésitez pas à le faire à la main mais je vous préviens que le mélange est très collant et si vous avez un robot n’hésitez pas à l’utiliser pour cette recette. Laissez le robot mélanger le tout pendant 5 minutes en 1ère vitesse puis en 2ème vitesse pour commencer le pétrissage. Remettez le robot en 1ère vitesse et incorporez le beurre ramolli 2 minutes puis en 2ème vitesse pour finir de lisser la pâte.
Laissez lever la pâte 1h dans un endroit tiède ou 12 heures au réfrigérateur.
Après ce temps, dégazez la pâte en la pressant avec votre poing. Coupez des pâtons de 80 g chacun. Boulez les pâtons et laissez reposer 30 minutes au réfrigérateur.
Préparer une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé puis mettez les pâtons dessus tout en les espaçant afin de les aplatir et avoir un disque régulier sans qu’ils se touchent. Couvrir avec un linge propre puis laissez lever 2H30 dans un endroit tiède.
Préchauffez le four à 200°.
Faites des trous avec les doigts sur chaque galette puis mettez des petits dés de beurre, dans les trous. Saupoudrez le tout de sucre.
Mettez au four pour 10 à 12 minutes.
A la sortie du four, versez de l’absinthe préalablement chauffée et faites flamber (J’ai opté de laisser mes galettes briochées neutre car je n’avais pas d’Absinthe et puis ce n’est pas conseillé pour les enfants)

Picnik collage-copie-4

 

J'espère que la recette GALETTE DE LA FEE VERTE vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS