A PROPOS

 

Recettes-Mars-ea-7426-1.jpg

Comment ! Pas encore de chinois sur mon blog ?!! Alors que j’en fais si souvent ! C’est impardonnable miss Paprikas !
Bon, maintenant je me rachète et je vous présente ma petite recette toute simple et toute succulente, juste ce qu’il faut quoi !! Pour la garniture, j’ai opté cette fois pour des pépites au chocolat. D’habitude j’en fais avec des raisins secs mais hier j’avais envie de CHOCOLAT !
Bref, pour baver et peut-être succomber au charme de mon chinois ca se passe un peu plus en bas 🙂

Histoire

Ce gâteau est originaire d’Allemagne où il porte le nom de Schneckenkuchen signifiant Gâteau en escargots. En effet sa forme est composée de spirales juxtaposées rappelant la coquille du gastéropode.

Un des premiers importateurs Français de ce gâteau ne parlait pas un mot d’allemand et quand il se faisait livrer, le fournisseur lui présentait ses « Schneckenkuchen ». Devant la difficulté à prononcer ce mot, l’importateur répondait « de toutes façons pour moi c’est du Chinois » Le mot Chinois est resté pour le désigner.

Pour 1 grande brioche
Préparation : 30 min
Repos : 4h30
Cuisson : 30 min

Ingrédients pour la pâte :

– 400 g de farine
– 1 sachet de sucre vanillé
– 60 g de sucre
– 4 oeufs
– 25 g de levure boulangère fraîche
– 180 g de beurre fondu
– 1 cuillère à café de sel
– 3 cuillères à soupe d’eau
– 1 jaune d’oeuf pour la décoration

Ingrédients pour la crème patissière :

– 2 jaunes d’oeufs
– 75 g de sucre
– 25 cl de lait
– 20 g de maïzena
– 1 sachet de vanille
– 25 g de beurre
– 100 g de pépites au chocolat

Préparation :

Dans un saladier, mettez la farine. Faites un puits : mettez la levure que vous avez préalablement mélangé avec l’eau. Ajoutez le sucre, la vanille, sel, les oeufs et le beurre fondu. Mélangez le tout avec votre main. Vous allez obtenir une pâte collante et c’est normal. Mettre la pâte sur un plan de travail fariné et commencez à pétrir (ne vous inquiétez pas si la pâte est trop collante car à force de la pétrir elle va se ramasser facilement au finale). Pétrissez énergiquement pendant 10 mn sans s’arrêter.

Formez une boule que vous remettez dans le saladier. Couvrez-la avec un torchon et laissez-la gonfler 3h à l’abri des courants d’air.

Préparation de la crème pâtissière : Dans une casserole, mettez les jaunes d’oeufs, sucre et la vanille. Fouettez un peu le mélange, ajoutez la maïzena puis mélangez encore une fois.

Versez doucement sur la préparation le lait que vous avez préalablement chauffé. Mettez la casserole sur un feu doux tout en fouettant sans cesse le mélange jusqu’à obtenir une crème. Laissez tiédir puis ajouter le beurre, mélanger à l’aide d’un fouet couvrir la casserole puis laisser de côté.

Picnik collage

Après la pause de la pâte, étalez-la sur 5mm d’épaisseur. Badigeonnez de crème pâtissière et parsemez de pépites au chocolat. Roulez la pâte en boudin, dans le sens de la longueur puis découpez des tranches de 4 cm d’épaisseur. Beurrez un moule à génoise puis disposez les tranches en laissant un espace entre elle car ca va bien gonflé pendant la pause. Laissez lever à température ambiante pendant 1h30.

Préchauffez votre four à 180°C .

Cassez un oeuf dans un bol. Fouettez-le vivement à la fourchette. A l’aide d’un pinceau, dorez légèrement le dessus du Chinois. Faites cuire au four pendant 30 minutes en surveillant la cuisson.
Laissez refroidir un peu avant de le démouler puis laissez complètement refroidir avant de le déguster.

J'espère que la recette Le Chinois « Schneckenkuchen » vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS