A PROPOS

IMG_5867-1-.jpgUne recette idéale pour l’apéritif afin de ravir et surprendre vos invités, j’ai préparé cette recette pour cette occasion qui fût un très bon moment.
Ces pruneaux sont très rapides à préparer, le mélange sucré-salé du pruneau et de la viande hachée est vraiment tbien assorti !!
Une idée aussi pour pousser la gourmandise encore plus loin, c’est que vous pouvez préparer un tajine de veau que vous accompagnerez avec ces pruneaux farcis ! C’est mortel !

Histoire
La noix de muscade est l’amande contenue dans le noyau du fruit du muscadier, arbre tropical qui vit centenaire.  Les feuilles du muscadier sont toujours vertes. Il fleurit toute l’année et donne des fruits au bout de cinq à huit ans. Il reste productif pendant près d’un demi-siècle, voire plus longtemps. Les arbres portent des fleurs mâles ou des fleurs femelles. Seuls les arbres femelles donnent des fruits, c’est pourquoi, dans les plantations, ils sont dix fois plus nombreux que les arbres mâles qui servent à les féconder.
L’arbre provient des îles Moluques, les îles aux épices, probablement de Ceram dont les habitants l’appellent muscade Banda.
Au Xlle siècle, un peu partout en Europe, voire même en Scandinavie, l’emploi de la muscade, rapportée par les croisés et les Arabes, se propage à une vitesse fulgurante et prend le deuxième rang au palmarès des épices dès la fin du Moyen-Age, la première demeurant, même de nos jours, le poivre. Les brasseurs avaient trouvé une des principales épices pour parfumer la cervoise, c’est-à-dire la bière dont la consommation était très répandue chez les hommes, les femmes préférant un verre de vin parfumé de la même épice.
On la transportait alors dans une petite boîte d’argent ou de bois dans laquelle il y avait une râpe.
Dans les rues, on faisait brûler de la muscade pour combattre les odeurs où ruisseaux et rigoles charriaient les immondices. En 1191, on fit brûler une quantité impressionnante de muscade pendant plusieurs jours pour parfumer la Cité éternelle afin d’accueillir dignement le Saint Empereur romain Henri V1 qui venait se faire couronner à Rome.IMG_5860-2-.jpg

Pour 6 personnes
Préparation : 20 min
Cuisson : 15 min

Ingrédients :

– 500 g de pruneaux secs dénoyautés
– 250 g de viande hachée
– 1 oignon haché
– 1 cuillère à soupe de beurre
– 1 cuillère à soupe de persil haché
– 1 pincée de cannelle
– 1 pincée de noix de muscade
– Sel, poivre
– 200 ml d’eau
– 2 cuillères à café de fond de veau
– Graines de sésame

Préparation :

Dans une poêle sur feu doux, faites dorer l’oignon haché dans le beurre.
Dans un bol, mélangez la viande hachée avec les épices, le persil et l’oignon doré pour obtenir une préparation homogène. Faites des boulettes de petite taille, réservez-les.
Prenez les pruneaux dénoyautés, les farcir avec les boulettes de viande hachée.
Dans une marmite sur feu doux, versez  les 200 ml d’eau et le fond de veau et dès la première ébullition mettez les pruneaux farcis dans la sauce. Couvrir et laissez cuire sur feu doux jusqu’à épaississement de la sauce environ 10 à 15 minutes.
Servir les pruneaux nappés de sauce et décorés avec les graines de sésame grillées.

  pruneau Imprimer la recette  

J'espère que la recette PRUNEAUX FARCIS A LA VIANDE HACHEE vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS