A PROPOS

Photos-Paprikas-5118-1.jpg Photos-Paprikas-5126-2.jpg

J’imagine que maintenant vous connaissez assez l’huile d’argan c’est vrai qu’elle n’est pas très présente dans les ménages mais assez connue pour les mordus de la cuisine et les mordus, il y en a plein dans la blogosphère culinaire. Je ne vous cache pas les vertus de cette huile qui est riche en vitamine E et idéal pour ceux qui ont du cholestérol. En plus, j’adore son odeur et son gout assez particulier qui la distingue des autres huiles.
La taktouka c’est un grand classique au Maghreb et chacun la fait à sa sauce. Aujourd’hui, je vous donne la recette que ma maman faisait et que forcement je continue à préparer. La plupart du temps on zappe l’huile d’argan à la fin mais personnellement j’adore le goût unique que ca donne à la taktouka.

Histoire
L’huile d’Argan provient de l’arganier (Argania spinosa), un arbre qui ne pousse que dans la partie sud-ouest du Maroc.
Utilisée par les femmes Berbères depuis des siècles pour ses nombreuses vertus, l’huile d’Argan suscite de plus en plus l’intérêt à l’extérieur du Maroc aussi bien pour ses propriétés cosmétiques que diététiques.     
L’arganier. Cet arbre épineux, toujours vert, est parfaitement adapté à l’aridité. Grâce à son puissant système de racines, il maintient les sols en entretenant leur fertilité, en les protégeant des érosions hydrique et éolienne qui menacent de désertification une bonne partie du Maroc.     
Malheureusement, l’arganier est une espèce menacée : on défriche pour l’agriculture intensive et la récupération du bois de chauffage. En 1999, l’UNESCO a reconnu et classé l’arganier comme patrimoine mondial.
Les fruits de l’arganier ressemblent à ceux d’une olive, mais sont plus gros et plus ronds. Ils contiennent une noix très dure, qui elle-même renferme jusqu’à trois amandons à partir desquels sera extraite l’huile d’Argan.
Les fruits de l’arganier sont recueillies par battage à la perche et séchées au soleil. Les fruits secs sont dépulpés et les noix sont cassées afin de retirer les amandons.

L’huile d’argan alimentaire est produite à partir d’amandons légèrement torréfiés avant d’être pressés. Au contraire, les amandons destinés à l’huile d’argan cosmétique ne sont pas torréfiés ce qui permet de ne pas dégrader par la chaleur les excellentes caractéristiques de cette huile.Photos-Paprikas-5122-3.jpg
La torréfaction conduit à une huile plus odorante que l’huile cosmétique, non torréfiée
L’huile d’argan est précieuse car il faut la production de 6 à 7 arbres pour obtenir 1 litre d’huile et que ceci nécessite 10 heures de travail.

Pour 4 personnes
Préparation : 20 min
cuisson : 20 min

Ingrédients :

– 1 poivron rouge
– 1 poivron vert
– 1 poivron jaune
– 4 tomates pelées et coupées en dès
– 4 gousses d’ail hachées
– 1 cuillère à café de paprika
– 1 cuillère à café de cumin
– 1 cuillère à soupe de persil haché
– Sel et poivre
– 2 cuillères à soupe d’huile d’Argan

Préparation :

Faites griller les poivrons au four ou sur les flammes de votre plaque à gaz, les épluchez et les videz (pour enlever la peau facilement je les mets dans un sac en plastique alors qu’ils sont chauds et je les laisse de côté 10 minutes), coupez-les en lanières.
Dans un faitout, versez l’huile d’olive et faites poêler les dés de tomates avec l’ail et les épices.
5 minutes après, vous ajoutez les lanières de poivrons, vous mélangez le tout et laissez mijoter le tout à feu doux 15 minutes tout en remuant afin d’obtenir une sauce assez consistante.
Dresser la taktouka dans un plat de service puis versez dessus l’huile d’argan.
Dégustez.

Si vous voulez me suivre sur Ma Page Facebook, c’est par LA   

J'espère que la recette Taktouka à l’Huile d’Argan vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS