A PROPOS

La chandeleur est dans 3 jours et on commence à faire sauter nos crêpes et à les accommoder selon nos envies.

Après avoir fait souffler mes crêpes et les avoir transformé en mini gâteau, je pousse le vice à les modeler en tarte !
Il suffit juste de chemiser votre moule de crêpes et de mettre un mélange de crème et de fruits  de votre choix et vous saupoudrez à la fin de chocolat, de raisins, de noix …. C’est comme vous le sentez !
Ma recette tarticrêpes participera au défi « Crêpes » organisé par le site journal des femmes.

Histoire
Fruit de la même famille que la pomme et l’abricot – les rosacées – la poire trouve ses origines en Asie centrale et en Europe Occidentale. Celles-ci remontent aux temps préhistoriques. Les Grecs en étaient très friands, le poète Homère la considérait d’ailleurs comme le « fruit des Dieux ». Ce sont les Romains qui ont véritablement développé sa culture et qui ont contribué à l’extension des variétés. A force de croisements et de greffons, ils sont ainsi passés de six à une soixantaine de variétés, à la fin de l’Empire.
Dès lors, ce chiffre n’a cessé de grandir avec la diffusion de la poire dans toute l’Europe. L’époque de Louis XIV en recensait au moins 500 espèces, dont les « Muscate » ou « Frangipane », des noms qui laissaient présager de leur goût délicieux. Car selon la tradition, la poire est un véritable fruit royal, reçu en cadeau avec une coupe de champagne par les souverains, lors de leur sacre à Reims (Louis XV, Louis XVI et même Marie Louise ou Charles X ) : « Nous vous offrons ce que nous avons de meilleur : nos vins, nos poires et nos cœurs » ponctuait le maire lors de la cérémonie.

Une nouvelle variété issu du croisement de la Doyenné et de la Passe-crassane a été créée en 2000 : l’Angélys. Protégée par une peau épaisse, elle se conserve jusqu’à trois semaines à l’air ambiant.
Ces poires d’automne et d’hiver proviennent avant tout du sud-est, de l’ouest de la France et du Val de Loire ainsi que d’Italie. Elles occupent les étals depuis septembre jusqu’à avril. A noter enfin que la France est le troisième producteur européen après l’Italie et l’Espagne.

 

Préparation :

Préchauffez le four à 180°C.
Chemisez vos moules à tartelettes de crêpes et découpez les bords qui dépassent aux ciseaux.
Egouttez et coupez les poires en cubes. Fouettez les oeufs avec la crème, le sucre et le sucre vanillé.
Versez la crème dans les moules, répartir les poires et les pépites de chocolat.
Faites cuire au four pour 15 minutes.
Dégustez-les tiède ou froide, c’est selon votre goût.


Ma recette de crêpes :
– 200 g de farine – 2 oeufs – 4 cuillères à soupe de sucre – 60 g de beurre fondu – 40 cl de lait – Sel

Mélanger la farine, le sucre et le sel dans un grand saladier.
Faire un trou au centre et y déposer les oeufs. Remuer doucement en mélangeant petit à petit.
Mélanger le beurre fondu au lait. Verser ce dernier progressivement dans le saladier tout en mélangeant la préparation énergiquement.
Il est important de verser le lait au fur et à mesure de manière à éviter les grumeaux.
Une fois que la pâte est parfaitement lisse, la faire reposer 1 heure au réfrigérateur.
Faire chauffer la crêpière, et la graisser avec un coton imbibé d’huile.
Verser une louche de pâte, attendre que les bords de la crêpe colorent pour la décoller à l’aide d’une spatule. Une fois qu’elle se détache bien, retourner la crêpe et la cuire encore 1 minute environ.

J'espère que la recette TartiCrêpes aux poires et chocolat vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS