A PROPOS

IMG_3766

D’après une croyance marocaine, le lben ne doit pas sortir du foyer une fois le soleil couché, pour ne pas faire fuir la chance. Chez les Nomades, le lben ne se vend jamais. Avec les dattes, il fait partie du rituel de bienvenue de la tradition sahraouie. Une pratique que l’on retrouve dans de nombreux pays moyen-orientaux et qui est même célébrée à bord de compagnies aériennes arabes.

Un peu d’histoire

Dans les régions rurales, le lben peut être servi avec des bouillies d’orge ou de maïs. Fait exceptionnel. Dans l’Oriental, région à forte tradition de consommation de lben, le petit lait est servi en accompagnement du méchoui. Il remplace le thé à la menthe traditionnel, lui-même supplanté depuis quelques années par des sodas, signe grandissime de bienvenue. L’aliment lacté captant les graisses, la digestion de l’agneau est facilitée. Cette coutume n’est pas sans rappeler la recette turque des brochettes d’agneau trempées dans le yaourt. Et ce n’est certainement pas un hasar si cet usage n’a cours que dans cette région du Maroc, frontalière de l’Algérie et ancienne limite de l’expansion de l’Empire Ottoman. La gastronomie a rattrapé l’Histoire.

Pour 8 personnesIMG_3762
Préparation 10 mn

Ingrédients :

– 500 g de fraises
– 1 litre de lait fermenté (Lben)
– 6 cuillères à soupe de sucre

Préparation :

Coupez les fraises en quartiers.
Mettre dans un mixer. Ajouter le lait fermenté (Lben) et le sucre.
Mixez le tout.
Servir frais.

IMG_3764

J'espère que la recette Milk-shake marocain à la fraise vous a plu. Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire.

Publier un commentaire

INGRÉDIENTS